Assurance temporaire tous risques ? Possible ?

INFO : Nous ne proposons plus d’assurance temporaire en tous risques.

Qu’un véhicule soit garé dans un parking, rangé au garage, ou en circulation, le conducteur encourt des risques. Une personne qui tient à ses mastodontes d’acier et à ses petits bolides sera tenté de les assurer avec plus qu’un simple « au tiers ». Pour un maximum de couverture pour un temps assez limité, il y a lieu de choisir l’assurance temporaire « tous risques », telle une formule complète et rassurante…mais surtout relativement onéreuse.

Les personnes autorisées à souscrire une assurance temporaire tous risques

L’assurance temporaire « tous risques » est recommandé pour les conducteurs de véhicules (voitures ou deux roues) qui souhaitent les couvrir pendant une durée de 90 jours au plus. Mais pour y souscrire, encore faut-il que le conducteur ait plus de 22 ans avec un permis d’au moins deux ans. Il doit également posséder à son actif, un budget assez conséquent susceptible de couvrir tout un panel de dommages, quels qu’ils soient. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les jeunes conducteurs, notamment les étudiants sont orientés vers des formules plus simples.

Hormis, l’adéquation à ces critères liés à l’âge et à l’expérience au volant, l’assuré doit fournir des pièces justificatives (comme la carte grise, le permis de conduire, et le relevé des sinistres et infractions) pour décrocher le contrat.

Les conditions idéales pour souscrire à une assurance temporaire tous risques

Il existe des situations dans lesquelles il serait principalement idéal de souscrire une assurance provisoire tous risques compris :

  • Lorsque le véhicule possède une grande valeur : le conducteur ne lésinera pas sur les moyens quand il s’agit d’assurer des voitures de collection ou des grosses cylindrées toutes neuves.
  • Lorsque l’engin n’est pas protégé dans un espace clos : lorsque le parking dans lequel le véhicule est gardé n’est pas sécurisé, ou que le conducteur ne possède pas de garages, les risques de vols et de bris de glace sont plus fréquents.
  • Lorsque le conducteur du véhicule part temporairement à l’étranger : même si le véhicule repose tranquillement au garage, il arrive que cette dernière puisse faire l’objet d’actes vandalistes ou qu’un incendie s’y déclare. L’éventualité qu’une catastrophe naturelle se présente n’est pas en reste.

Les garanties liées à l’assurance temporaire tous risques n’est pas non plus sans limites. Par exemple, les compagnies d’assurance ne couvrent pas les déplacements à l’étranger n’excédant pas les 3 jours. De plus, le conducteur occasionnel d’une voiture ne bénéficie généralement que de la garantie responsabilité civile. Ainsi, dans le cas où un accident survient, l’assureur sera tenu de rembourser les dommages matériels et physiques causés à un tiers.

Les garanties couvertes par l’assurance provisoire tous risques

Il arrive que certaines compagnies d’assurance proposent bien plus que l’assurance « au tiers », le minimum légal. L’assurance temporaire tous risques, lorsqu’elle est accordée, permet à l’assuré d’être indemnisé pour les dommages qui incombent :

  • Au véhicule de transport. Dans le cas d’un accident non responsable, c’est la compagnie d’assurance du conducteur fictif qui s’occupera des remboursements.
  • A la personne même du conducteur. Il s’agit de dommages corporels et des frais médicaux et d’hospitalisation qui en découlent. Y sont également inclus les frais de dédommagement en cas de décès.

Les conducteurs assurés « tous risques » auront le privilège d’être indemnisés plus rapidement en cas d’accidents. Ceci dit, ils n’auront pas besoin d’attendre le règlement d’un éventuel litige avec la compagnie d’assurance de la partie adverse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *